La vie étudiante à Sciences po

La vie étudiante à Sciences po

Sciences po est une grande école qui rassemble des milliers d’étudiants chaque année. Qui dit grande école dit travail universitaire, mais aussi vie associative remplie! À l’image des grands campus américains, chaque iep a développé un important panel d’associations étudiantes, qui font vivre chaque jour la vie étudiante des différentes écoles. Certains s’y investissent corps et âme, d’autres profitent seulement des évènements. Cependant, la vie étudiante est tout de même aussi rythmée par le travail universitaire que les élèves doivent fournir avec assiduité. Des questions d’équilibre arrivent alors sur la table.

  • Est-il possible de s’investir dans les associations sans sacrifier son semestre?
  • Un investissement associatif vaut-il mieux que quelques heures de révisions?
  • Est-il possible d’avoir un job étudiant en parallèle de Sciences po?
  • Qu’en est-il du rapport entre élèves?
Vie étudiante à Sciences po

Dans cet article, nous traiterons toutes les questions susceptibles de traverser l’esprit des futurs étudiants de Sciences po à propos de la vie associative et de la vie étudiante, en espérant qu’après la lecture, les craintes seront envolées et les envies décuplées. 

La vie associative, richesse de la vie étudiante

Les associations quadrillent la vie étudiante de Sciences po, unissant les élèves dans divers évènements de nature extrêmement variée, autant dans l’organisation que dans la participation. Sport, culture, fête, médias… Tout le monde peut y trouver son compte, et le bon!

La vie associative sportive des IEP

Le sport est, depuis plusieurs décennies, un élément fondamental de la vie associative et de la vie étudiante de Sciences po. Les étudiants forment des équipes ou pratiquent individuellement un grand nombre de sport, allant du football à l’escrime et du rugby à la pétanque (oui, vous avez bien lu: de la pétanque, même dans le nord). Certaines équipes sont cultes et presque institutionnelles au sien des IEP, tandis que d’autres nouvelles apparaissent chaque année, élargissement davantage le panel de la vie associative sportive des différents Sciences po. Toutes ces associations sont gérées par les différents Bureaux des Sports (BDS), qui organisent également des évènements festifs autour du sport pour faire vivre la vie étudiante de l’école. 

La vie associative sportive à Sciences po

Si le sport quadrille la vie associative au sein de chaque IEP, il unit également l’ensemble des Sciences po une fois par an, dans un évènement annuel très attendu de tous les étudiants: les JISPO, plus précisément les Jeux Inter Sciences Po (autrefois également appelés CRIT ou encore JIIEP). 

Cette compétition sportive unit les dix écoles du réseau: Sciences po Paris, Sciences po Bordeaux, Sciences po Grenoble, Sciences po Aix, Sciences po Lyon, Sciences po Rennes, Sciences po Saint-Germain en Laye, Sciences po Strasbourg, Sciences po Toulouse et Sciences po Lille. 

Une ambiance de renom rythme un week-end où chaque équipe représente son école dans un grand nombre de sports. Le combat est rude, chacun défend ses couleurs et sa ville. Cet évènement marquant est caractéristique d’une vie associative rythmée par le sport au sein de tous les Sciences po.

Le sport est également un lien fort qui unit les élèves de Sciences po dans leur vie étudiante, mais aussi leur vie sociale. Des amitiés profondes naissent au sein des équipes, mais aussi dans les délégations qui se mobilisent pour venir les soutenir. 

La vie culturelle, un pilier de la vie associative de Sciences po

Si la vie étudiante est déjà bien remplie par le sport, elle est loin d’y être limitée. La culture a une place majeure dans la vie associative des IEP. Chaque Sciences po, comme la logique du Bureau des Sports, possède son Bureau des Arts, qui coordonne les associations artistiques et organise des évènements culturels pour les étudiants de l’IEP. Entre danse, peinture, musique, photo, théâtre et cinéma, les possibilités de créativité et d’investissements sont larges, et offrent un magnifique paysage culturel dans la vie étudiante de Sciences po.

Plus récent que les JISPO mais tout aussi attendu, l’évènement Artefact rassemble chaque année tous les artistes des différents Sciences po, qui viennent concourir et donner des performances artistiques qui marquent les mémoires. Théâtre, musique, poésie, photo, cinéma, danse, chant a capella… Les disciplines sont multiples et la concurrence est rude, pour le plaisir des étudiants compétiteurs. 

L’éloquence a également une place majeure dans la vie associative, car certains étudiants deviendront politiciens, chroniqueurs, diplomates ou encore avocats, l’art oratoire est donc nécessaire. Les concours d’éloquence se multiplient dans tous les IEP, et un concours opposent les meilleurs orateurs de chaque Sciences po une fois par an, à l’occasion du Prix Mirabeau.

Une vie associative engagée

Chaque IEP compte de nombreuses associations engagées dans l’aide de ceux qui en ont besoin et dans la défense de causes fondamentales pour le monde de demain. Certaines se présentent avec des actions directes, en organisant des missions humanitaires ou des cleanwalks. D’autres se concentrent sur le militantisme et l’appel à la réflexion. Ces associations intègrent manifestations et débats organisés dans la vie étudiante de Sciences po.

Une vie étudiante festive

Enfin, qui dit grande école dit forcément soirées étudiantes. En plus des nombreuses associations évoquées précédemment, chaque Sciences po possède un BDE (Bureau des Élèves) qui travaille toute l’année pour organiser les meilleurs évènements festifs, à commencer par le mois d’intégration mais aussi tout au long de l’année. Même l’élection du BDE est un grand évènement, la campagne étant un mois marqué par les fêtes et afterworks.

Quel équilibre entre vie sociale, vie étudiante et vie universitaire?

Si la vie associative marque la vie étudiante de Sciences po, il est possible de s’interroger sur la place et le temps que l’étudiant peut accorder à ces associations, car Sciences po reste une école que l’élève a intégré pour y étudier à l’origine. 

vie étudiante et vie associative

Du temps pour faire vivre la vie associative de Sciences po

La vie associative est une grande richesse de l’institution Sciences po. L’investissement dans une association est une expérience très formatrice pour celui qui s’y prête. C’est déjà une première expérience qui se rapproche du monde professionnel. En effet, les membres d’une association sont appelés à gérer un budget, à faire des démarches administratives, à fournir un travail d’événementiel à travers l’organisation des différents projets, sans négliger la communication autour de ces évènements… Ainsi, chaque étudiant est incité et encouragé à s’investir dans les associations en plus du travail universitaire qui lui est demandé. 

Les emplois du temps des cours à Sciences po sont similaires à ceux d’une faculté, avec des cours obligatoires (TD) et des amphithéâtres. Ainsi, ce format libère assez de temps libre pour s’investir dans la vie associative sans négliger ses études. 

De plus,  l’expérience associative est un élément extrêmement valorisé sur le CV des étudiants. Ainsi, l’investissement dans les associations est tout aussi important que la réussite universitaire dans une optique professionnelle. 

moments de la vie étudiante de sciences po

Une vie étudiante cumulable avec un job étudiant

Bien que des systèmes de bourse soient mis en place dans chaque IEP, le coût de la vie étudiante est parfois difficilement soutenable sans un apport financier supplémentaire. Ainsi, la question se pose: est-il possible de travailler en même temps que ses études? 

job étudiant compatible avec la vie étudiante de Sciences po

La réponse est oui. Comme évoqué précédemment, l’emploi du temps des cours se présente avec une masse horaire assez légère, similaire à celle d’une faculté. Il est donc tout à fait possible d’effectuer un temps partiel en même temps que des études à Sciences po. Les plus motivés peuvent travailler jusqu’à 25h en plus des cours. 

Certains Sciences po, comme Sciences po Aix par exemple, proposent même des emplois aux étudiants, à la communication de certains projets, dans la gestion administrative des associations ou même simplement en tant que responsable de la bibliothèque universitaire. 

Il n'est pas nécessaire de sacrifier le temps pour soi

Bien que les associations et les jobs étudiants s’intègrent sans problème avec les cours pour une vie étudiante dynamique, l’investissement à Sciences po ne nécessite pas de se sacrifier sur le plan personnel. Tout est organisé et mise en place pour que les étudiants conservent du temps pour eux, en dehors de l’école. Ainsi, chacun rythme sa vie étudiante comme il le souhaite sans nuire à son épanouissement personnel. 

Comment s’articulent les liens entre étudiants à Sciences po?

Au sein de la promo, la vie étudiante bat son plein

Un des gros avantages de Sciences po, c’est son fonctionnement à taille humaine. Les promos dépassent rarement les 250 élèves. Cette échelle donne naissance à des promos soudées, où les élèves se connaissent et travaillent ensemble, aussi bien sur le plan scolaire que pour la vie associative. Certaines associations comme le BDE ont un bureau issu exclusivement d’une promotion; la conduite de projets pour faire vivre la vie étudiante soude les élèves et représente souvent le nerf de l’intégration. 

une vie étudiante et une vie associative qui soudent les élèves de Sciences po

Cependant, elle n’est évidemment pas limitée à l’organisation de projets. La vie associative très riche de Sciences po offre aux élèves la possibilité de pouvoir participer à plusieurs évènements, il y en a pour tous les goûts afin que chacun puisse y trouver son compte. Cela permet donc, à l’occasion de ces évènements, de se lier d’amitiés avec divers camarades de la promo qui partageraient les mêmes centres d’intérêt. Les affinités sont ainsi facilitées grâce à la vie associative très riche de l’établissement. 

Qu’en est-il du lien avec les autres promotions?

Les liens entre élèves de différentes promotions est une question plus délicate. À travers les différents évènements de la vie étudiante, les élèves se lient d’amitié avec des étudiants du niveau supérieur ou alors de la promo en dessous. De nombreux systèmes de parrainages quadrillent la vie associative pour oeuvrer en ce sens et favoriser ces amitiés inter-promos. 

Cependant, un mur difficile à franchir attend les étudiants: celui de la 3ème année à Sciences po. Pour rappel, celle-ci s’effectue à l’étranger et non dans l’établissement. Ainsi, les relations entre les étudiants de première et deuxième année sont mises en pause pour deux ans pour ce qui est de la fréquentation en présentiel, et ce seulement si les élèves restent à Sciences po jusqu’en deuxième année de master. D’autre part, les relations entre élèves de deuxième et quatrième année connaissent également une fracture lors du départ en troisième année. 

amis grâce à la vie étudiante et la vie associative de Sciences po

Cependant, ces évènements sont semblables à un départ du collège vers le lycée, ou à un changement d’école. Ils font partie de la vie étudiante de chacun et ne nuisent en rien à celle-ci, de nombreuses amitiés persistent toujours. Ce fonctionnement est particulièrement bénéfique à la création d’un réseau personnel. Par exemple, il est très utile lors des recherches de stages que rencontrent les étudiants, lors de leur troisième année à l’étranger ou encore à l’occasion de leur dernière année de master. 

Et les alumnis de l'IEP?

Il existe un lien un peu moins évident entre les étudiants actuels et les alumnis de Sciences po. Ce lien s’exploite à deux échelles. D’une part, il est utilisé par l’administration qui construit un réseau destiné aux étudiants, mais qui organise également des rencontres pour permettre une discussion sur les différents corps de métiers accessibles après Sciences po. À Sciences po Aix, ces rencontres ont lieu tous les jeudi, dans le cadre des jeudis de la réussite. 

alumnis au service de la vie étudiante à Sciences po

Il est également tout aussi fréquent que les alumnis interviennent directement dans la vie étudiante de Sciences po, appelés par les étudiants actuels. De nombreux anciens élèves sont appelés à faire vivre la vie associative des IEP par leur contribution. Par exemple, d’anciens vainqueurs peuvent être appelés pour être jury lors des concours d’éloquence. D’autres peuvent intervenir à l’occasion de diverses conférences organisées justement par les associations de l’école pour faire vivre la vie étudiante. 

En clair, la qualité de la vie étudiante des élèves de Sciences po est un fondement de la richesse de ce cursus. La vie associative est très active et les étudiants y sont pleinement investis aussi bien au niveau de l’organisation que de la participation. Elle représente ainsi le ciment de leur intégration à l’école. 

Si la vie associative occupe une place importante, il est important de préciser qu’elle ne nuit en rien à au développement universitaire, professionnel et personnel de l’étudiant. La vie étudiante est au contraire vectrice de lien au sein d’une promo, entre les promos et même entre étudiants et alumnis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *